Biographie

Plus de vingt femmes en scène avec leurs voix. Une tribu chantante qui se déploie dans des polyphonies singulières, inventives, ouvertes sur les cultures du monde. Il y a de la théâtralité et du mouvement.

Cet ensemble vocal est né en 1995 à l'initiative de Nathalie Borgomano. Elle l'a animé et assuré la place de chef de coeur jusqu'en 2005. Lucy Grauman a repris la direction musicale pour la création du spectacle Anakrouze 2. Aujourd’hui, la maturité du groupe permet une démarche autogérée.

La mise en espace et la création des éclairages sont assurées par Isabelle Lamouline.

Pieter Osaer

Des polyphonies du monde chantées à capella.

Anakrouze est un ensemble vocal a capella, un groupe de femmes qui chantent des polyphonies du monde, de la musique ancienne, du jazz, des chants tziganes. Le répertoire est riche, ouvert et haut en couleur.

Un concert d’Anakrouze est un voyage qui va de l’intime à l’universel. A travers toutes les langues chantées, nous touchons à quelque chose d’intime propre à chaque contrée, chaque pays, chaque période de l’histoire ou de la vie. Parce que l’amour, la lutte, le sacré, la guerre et tous les sentiments ne s’expriment pas de la même façon à travers le monde, mais qui pourtant se reconnaissent par tous, se reconnaissent par chacun.

Le rouge est notre couleur, c'est notre fil...rouge.

La beauté d’Anakrouze, c’est le mouvement dans l’espace.

La force d’Anakrouze, c’est l’absence de partition. Les déplacements et les chorégraphies installent des images furtives sous l'oeil du spectateur : les regards des femmes, les mains qui se touchent, la complicité d’un sourire…

La richesse d’Anakrouze, c’est le tempérament et la présence de chacune.